• Ma plaque de gélatine

    Après avoir vu une vidéo sur la "gelli plate" j'ai voulu m'y essayer aussi. Seulement le prix de cette chose dépasse largement les possibilités de mon budget plutôt étroit surtout pour un essai. J'ai donc fait ma plaque de gélatine à moi avec 1 litre d'eau et deux cuillères à soupe bien bombées d'agar-agar.
    J'ai rassemblé tout ce qui me semblait utile; peinture acrylique, coton blanc, pinceaux, tampon en bois et autres objet pouvant laisser des marques dans la peinture, papier essuie-tout.......
    Et le travail pouvait commencer.

    Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine

    Quand vous regardez bien sur la troisième photo, vous verrez qu'en démoulant la plaque s'est cassée. A priori on a pas vraiment besoin de le démouler, mais je pense que pour travailler c'est quand même plus confortable. Il s'est avéré que la cassure n'a pas laissé des traces sur le tissu.

    Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine

    J'ai étalé la peinture avec un pinceau en mousse et appuyé le tampon dans un coin. Le tampon a laissé des marques dans la plaque. Ici j'ai vraiment mis beaucoup trop de peinture.

    Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine

    Comme la peinture traversait le premier tissu j'ai mis un deuxième tissu par dessus, cela s'est révéler assez peu utile. Par contre le fantôme (impression sur un deuxième tissu avec la peinture qui reste sur la plaque) Ma plaque de gélatineétait plus intéressant. Vous le voyez en haut sur la photo du milieu. Ensuite le même procédé avec du jaune et bronze et étalé avec un pinceau assez large.

    Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine

    J'avais mis une deuxième couche sur la première impression, ce qui l'avait complètement gâché; je l'ai finalement utilisé pour faire le fantôme. J'ai fini par "nettoyer" mes pinceaux sur la plaque; sur la dernière photo vous voyez ce que ça donne.

    Voilà....ce n'est pas tout mais là il faut que j'aille m'occuper de ma basse-cour Ma plaque de gélatine

    A plus tard pour la suite......

    Me re-voilà pour la suite.....

    A la fin samedi la plaque était abimée, trop abimée pour la réutiliser.J'ai d'abord lavé les morceaux de gélatine. J'avais lu qu'on pourrait la fondre et laisser prendre à nouveau. Il semblerait que ça se fait très rapidement au micro-ondes, mais comme je n'ai pas de micro-ondes j'ai voulu le faire au bain marie. Je ne vous conseille pas de m'imiter. C'était long et finalement il restait encore des morceaux comme vous pouvez le voir sur les photo. J'ai retourné la plaque et le dessous était plane donc finalement ça c'est bien passé.

    Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine

    Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine

    Et c'est parti pour un tour...

    Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine

    Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine

    Ma plaque de gélatine

    Cette fois ci, je n'ai pas assez appuyé sur le première tissu et du coup le fantôme est plus coloré que le premier. La troisième photo montre le dernier de samedi (les pinceaux que j'avais nettoyé sur la plaque), mouillé et appuyé sur la plaque avec ce qu'il restait encore en peinture.

    Ma plaque de gélatine   Ma plaque de gélatine   Ma plaque de gélatine

    "Officiellement" la peinture est étalée avec un rouleau encreur, comme je n'en avais pas j'ai pris le rouleau "adhésif" qui sert à enlever la poussière des vêtement. Pas sur qu'il puisse réellement remplacer le rouleau encreur. Il y a des taches de vert plus foncés et on voit les traces de bords du rouleau. Après une première couche de vert claire j'ai étalé du vert plus foncé sur la plaque et j'ai posé des branches de sauge dessus. Ensuite j'ai à nouveau posé le tissu vert claire dessus.

    Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine

    J'ai mis les feuilles, qui étaient couvertes de peinture verte foncée sur le fantôme du fantôme de toute à l'heure avec un papier essuie tout par dessus et j'ai roulé dessus avec le rouleau adhésif.

    Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine

    Il restait encore de la peinture (et des vilaines marques) sur la plaque. J'ai mouillé un tissu et je l'ai imprimé.

    Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine

    Ici d'abord une couche de jaune, ensuite j'ai enduit la plaque avec du rouge, posé des pochoirs dessus et imprimé sur le tissu jaune.

    Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine  Ma plaque de gélatine

    Sur du tissu mouillé j'ai fait un fantôme qui pour le coup est vraiment très fantomatique. La deuxième photo montre les tissus sur lesquels j'ai nettoyé le rouleau et sur la dernière vous voyez l'état de la pauvre plaque après toutes ces tortures......elle reste en paix sur le tas de compost.

    En résumé je dirais qu'on peut très bien faire des plaques de gélatine soi-même. Je pense qu'il faut qu'elle soit vraiment très dure. Je ne sais pas si l'utilisation de feuilles de gélatine aura un meilleure ou moins bon résultat.
    L'essai avec le tampon en bois n'était pas très concluant, mais il est vrai aussi que j'avais mis trop de peinture; il faudrait que j'essaie à nouveau.
    Il faut surement que je revois un peu la recette de la gélatine et un bon rouleau encreur sera surement appréciable quoique pas indispensable.

    J'espère bientôt vous montrer ce que j'ai fait avec ces rectangles colorés ou du moins, avec certains.

    Pour l'instant il est l'heure de faire dodo! Ma plaque de gélatine


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Juin 2014 à 09:31
    lenon

    C'est une technique très utilisée en scrap, il faut que je la teste, car pour le papier ou le tissu, ça permet de belles impressions.

    2
    Lundi 23 Juin 2014 à 09:50

    Super l'idée de fabriquer toi-même ta gelliplate.  Tous ces nouveaux "outils" sont au départ fabriqués par des chercheurs (euses) créatifs comme toi et il se trouve toujours un gros malin pour reprendre l'idée (dont les droits ne sont pas protégés) et la vendre très cher... sans parler des distributeurs à l'international qui profitent de l'aubaine pour prendre largement leur marge.

    Qu'est-ce que tu penses de tes premiers essais ? En photo,  on ne se rend pas bien compte. L'éléphant... ♥

     

    3
    Lundi 23 Juin 2014 à 14:11

    Super idée de fabriquer toi-même cette gélatine ! J'aime bien les 1ers résultats, il y a quelque chose à creuse !


    Les lignes obliques viennent-elles des traces de pinceau ?


    En arts plastiques on fait des monotypes en utilisant une plaque de verre ou de plexiglas...ou même une pochette plastifiée.


    Merci pour ce post ingénieux


    Bises


    Olivia

    4
    Lundi 23 Juin 2014 à 22:57

    Nijenn, je t'ai aussi répondu sur facebook, comme le dit Olivia il y a des choses à creuser, ce soir dans la suite j'en donne déjà quelques exemples.

    Olivia, les traces des pinceaux sont très visibles, normalement on étale la peinture avec un rouleau encreur et la surface devient lisse.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :